Réussir la campagne céréalière dans un contexte d’incertitude : Enjeux économiques, climatiques et opérationnels de la campagne céréalière

9

Hausse des prix d’intrants agricoles, retard des premières pluies des défis qui s’ajoutent aux contraintes économiques et opérationnelles que rencontrent les céréaliculteurs marocains et placent la campagne sous le signe de l’attentisme.

Dans ce contexte, la journée d’information « Réussir la campagne céréalière dans un contexte d’incertitude : Enjeux économiques, climatiques et opérationnels de la campagne céréalière » a été organisée au Qualipôle alimentation de Meknès, 29/10/2021 (10H) à l’initiative de l’Association Agripole Innovation Meknès (AGRINOVA), la société SOWIT leader en agriculture de précision, l’INRA (CRRA Meknès) , et la Direction Régionale de l’Agriculture Fès-Meknès.

Cette journée avait pour ambition d’informer et de mobiliser les professionnels de la région pour une meilleure capitalisation des acquis scientifiques et opportunités technologiques permettant de faire face aux différents aléas climatiques, économiques et opérationnels en vue de réussir sa campagne. Et ceux, à travers les acquis de l’Institut Nationale de la Recherche Agronomique (INRA) qui a présenté ses travaux de développement variétal et le rôle des variétés face aux enjeux de stress hydrique et d’efficience en intrants. La société SOWIT, a présenté ses solutions pour réduire l’utilisation des intrants et optimiser le rendement, fruit  de son expertise d’accompagnements continue des agriculteurs. Aussi, Les conseillers agricoles ont partagé leur expertise du terrain, à travers un expert en céréaliculture.

Les organisateurs de la journée ont remporté leur pari de réussir cette manifestation, qui a offert un espace d’échange et de renforcement de la collaboration entre les différents acteurs institutionnels et professionnels pour un meilleur essor de la filière céréalière conformément aux nouvelles orientations de la stratégie agricole « Génération Green 2020-2030 ». Ce rayonnement a été  d’autant appuyé, par le choix de la région Fès-Meknès qui constitue  l’une des principales zones céréalière au  Maroc avec une contribution moyenne annuelle de 20%  de la production céréalière nationale. En effet, l’emblavement céréalier moyen de la région oscille autour de 650.000 hectares pour les trois types de céréales, avec un rendement moyen à l’hectare qui se situe entre 30 et 40 quintaux dans la plaine du Saïss et entre 15 et 20 quintaux dans les zones montagneuses. Ses avantages agronomiques et le tissu agro-industriel dynamique, place la Région Fès-Meknès en terroir céréalier de premier plan disposant d’énormes potentialités de développement à affermir à travers la maitrise des opportunités offertes par les innovations techniques à travers le Qualipole alimentation de Meknès.